Le 27 septembre prochain aura lieu à Paris la «  journée sans voiture ». Une initiative de la Mairie de Paris à l’aube de la COP 21, Conférence Internationale sur le Réchauffement Climatique, qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015. Quels objectifs pour cette journée ? Tous les véhicules motorisés seront-ils au garage ? Quels dispositifs seront mis en œuvre pour le bon déroulement de l’évènement ? Je vous propose de regarder de plus près cette journée et d’en analyser ensemble les grandes lignes.

Journée sans voiture à Paris, de quoi s’agit-il ?

Ce 27 septembre, de 11h à 18h, les Parisiens seront invités à limiter leurs déplacements en voiture, dans le but de réduire la pollution, d’améliorer la qualité des balades dominicales. Pour cela, l’aménagement de plusieurs zones de la capitale viendra réglementer l’usage des voitures : certains tronçons seront limités à 20kms/h, d’autres verront la circulation des véhicules personnels interdite.  Cette journée est le signe d’un engagement de la municipalité dans la lutte pour l’environnement : moins d’embouteillages, moins de particules fines, moins de stress, plus de mobilités douces…

Dans le même esprit que le 21 juin pour la fête de la musique, des animations seront proposées dans toutes les zones piétonnes, sous l’égide de la mairie mais aussi des Parisiens désireux d’agrémenter les promenades des uns et des autres.

Qui peut conduire et dans quelle zone de Paris ?

Dans les faits, la dénomination « journée sans voiture » ne reflète pas forcément la réalité. En effet, seuls les quatre premiers arrondissements de Paris seront entièrement interdits aux voitures personnelles, soit une aire urbaine de 5 km². S’ajoutent quelques quartiers comme Montmartre, Mouffetard, le Luxembourg, un tronçon des Champs-Élysées, pour un total arrondi grossièrement à 10 km².  Pour les plus curieux, Paris intra-muros représente un peu plus de 105km². Le calcul est rapidement effectué, moins de 10% de la capitale est impactée par la zone « sans voitures ». Les 90% restants incitent toutefois à lever le pied : la limite des 20km/h ne permettra pas d’activer le régulateur sur sa voiture …

https://api-site.paris.fr/images/74176

Carte de Paris le 27 septembre – Les zones limitées et les zones interdites

Si vous souhaitez savoir comment montrer patte blanche dans la zone « sans voitures » et faire partie des « happy exceptions », le site de la Mairie de Paris a publié un bel inventaire à la Prévert : véhicules prioritaires, transports en commun, camions effectuant une livraison ou un déménagement dans la zone (à déclarer avant l’évènement), taxis, et même … les véhicules des résidents. En revanche, ne vous aventurez pas à commander un VTC dans cette zone, vous risqueriez de l’attendre longtemps …

En synthèse, 90% de la capitale est en zone de circulation autorisée à vitesse maximale de 20km/h, et les dix autres pourcents sont encore loin d’un taux de pollution zéro. Concernant la durée de l’évènement, rappelons que celui-ci s’étend de 11h à 18h : soit une couverture diurne avoisinant les 60% de la journée. En ces derniers week-ends estivaux, la circulation aura donc heureusement repris un cours habituel avant les retours en région parisienne des derniers vacanciers ou “soleil lovers”.

 

A travers cette initiative, la Mairie de Paris tente peut-être de nous faire revivre un Paris du début XXème, où piétons et automobilistes vivaient en harmonie. Transport Shaker s’en souvient, et vous remémore ces années 20.