Google n’en finit pas d’innover et vient de communiquer de nouvelles informations sur sa voiture sans conducteur. Pour rappel, la Google Car était déjà en circulation autour du siège de Google depuis 2010. Cependant à cette époque, des voitures “normales”, agrémentées de multitudes de capteurs, étaient utilisées afin de se déplacer automatiquement sans l’aide de chauffeur.

old google car

Ancienne Google car

Une nouvelle voiture 100% sans conducteur

Google va encore plus loin pour ces tests en officialisant la création de voitures conçues entièrement pour être conduites automatiquement sans chauffeur. Le véhicule biplace ne contient ni-pédale, ni-volant, et s’oriente en analysant la circulation à l’aide d’une caméra à 360° et de multiples capteurs. Entièrement électrique, Google annonce une autonomie de 130 km, avec une vitesse maximale de 40 km.

25 de ces véhicules parcourront les routes de Moutain View en Californie dès cet été afin de continuer les tests en situation réelle. Cependant, la loi californienne n’autorisant pas encore le déplacement de véhicule sans conducteur, un passager sera tout de même dans les voitures pour prévenir et éviter tout accident à l’aide d’un volant amovible et des pédales de secours…

Avec cette nouvelle flotte de véhicule, Google souhaite optimiser le software de sa voiture autonome afin de mieux anticiper les réactions à avoir dans les embouteillages ou les chaussées déformées. De même une attention toute particulière sera faite afin de mieux anticiper  les réactions des autres usagers.

Google précise que lors de ces précédents tests, la Google Car n’a été impliquée que dans une dizaine d’accidents sur 1,6 million de kilomètres parcourus. A chaque fois, ces accidents ont été causés par les autres utilisateurs. L’un des objectifs de la Google Car étant de réduire le taux d’accident de la route, il semblerait que la solution soit de retirer les conducteurs de nos voitures! Réponse peut être cet été en Californie.